13 nov. 2009

Etude TNS Sofres 2008 Web 2.0



Cette étude met en avant 2 aspects :

Les Pratiques des utilisateurs
- Les internautes français seraient plutot web 2.0 (93% utiliseraient des support 2.0)
- Les sites les plus souvent fréquentés sont liés à la consommation (site ecommerce, comparateurs de prix, sites de marques et les forums doivent faire partie de cette categorie)
- Le support 2.0 le plus utilisé est les sites communuautaires (puis forum et partage de photos/videos)
- Un nombre important de contributeurs (73% des personnes interrogées contribueraient plusieurs fois par mois sur forums, blogs...)


La relation entre l'entreprise et web 2.0
- Le web 2.0 permet aux consommateurs d'avoir un plus large choix d'informations et lui donne la possibilité d'informer.
- Que lorsqu'on parle de son entreprise sur le net on échange avant tout sur l'ambiance et sur les RH
- Pour les internautes utilisant le web 2.0 il est souhaitable que l'entreprise utlise ces outils (blogs et forums avant tout).

Mes remarques :
- Le pourcentage de contributeurs me semble très important au regard de la loi des 1% rédacteurs, 9% contributeurs, 90% lecteurs.
- L'utilisation est avant tout vue comme une nouvelle façon d'acheter le bon produit (cout/qualité)
- L'utilisation des sites communautaires est très répandue. Il n'est
malheureusement pas  précisé pour quel usage
- Il semblerait qu'au niveau de l'entreprise les utlisateurs voient plus la notion de trouver une solution (partager) plutot que de collaborer ou capitaliser. Ceci pourrait expliquer le grand nombre d'actions d'entreprises 2.0 orienté clients avant tout.
- La vision d'une entreprise 2.0 dans son concept global semble être loin des visions des internautes : 77% ne voient pas l'interet et considèrent inacceptable de faire ressortir des leaders non officiels hierarchiquement (pas de distinction leaders/nanager)

Attendons la prochaine étude pour l'evolution...(esperons positive)


ecommerce (2) - I.Choquet -WEB 2.0 et communication corporate









View more documents from Université de Metz.